C’était mon oncle d’Yves Grevet

Noé vit à la campagne avec ses parents et son grand frère depuis peu. Un soir, un appel pour son père. Un certain Armand Petit est mort. Pas de cousins, de frères prénommés comme ça! Noé ne comprend pas. Mais Armand était le frère de son père. Pourquoi ne lui en a-t-on jamais parlé ? On lui explique alors que son oncle était sans domicile et qu’il vivait accompagné d’une bande de marginaux depuis des années.

Comment toute sa famille a-t-elle pu le laisser dans la rue et presque l’oublier ? C’est ce que Noé va vouloir savoir et tout mettre en œuvre pour connaitre la vérité.

Un très beau texte pour les enfants de plus de 10 ans. Une histoire touchante et sensible qui met à l’honneur la solidarité et la poésie. De nombreux extraits de Verlaine, Eluard ou Supervielle permettent de donner à ce genre une autre image. Pas de pathos ni de mièvrerie pour ce court roman en forme d’espoir. A lire aussi par les plus grands aussi!

C’était mon oncle, Yves Grevet, Syros, 2007

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s