Nature morte de Louise Penny

8ab9fa62ac3409413d879453ccc6dc053b4ff3cfJane est une vieille dame comme tant d’autres. Gentille, aimable, aimée de tout le petit village dans lequel elle vit depuis des décennies, rien ne la prédisposait à trouver une mort tragique.

Et pourtant, un matin, elle est retrouvée dans les bois non de loin de chez elle, une flèche dans le corps et inanimée. Tout le monde à Three Pines, Québec,  est abasourdi. Qui pouvait bien en vouloir à cette pauvre Jane ? Accident de chasse ? Meurtre par intérêt ? Les agents dépêchés sur le terrain vont tenter de s’imprégner d’un contexte local tout particulier, propre aux petits villages de campagne. Rumeurs, qu’en dira-t-on, rivalités familiales et amicales sont de mises pour corser l’enquête.

Un bon polar qui se lit avec plaisir. Les quelques pages d’introduction permettent avec rapidité et intimité de se fondre dans ce petit village et de se sentir comme les agents de police, intégrés mais toujours un pied dehors. Il ne s’agirait pas pour ce petit village de dévoiler tous ses secrets…

Des personnages aux épaisseurs bien prononcées entre la jeunesse et la naïveté  d’ Yvette Nichol, jeune recrue pleine d’une envie de (trop) bien faire et l’expérience de l’Agent Gamache, enquêteur patient mais pas trop. Sans oublier la libraire ex-psy, la voisine rustre et impatiente ou la nièce vénale. Un réel travail sur les personnages et leur psychologie, une enquête sociologique à part entière !

Ce polar fait son effet. De facture classique, il semble vouloir nous donner des indices traditionnels. Personnages au195803-louise-penny-ecrit-roman-gourmandx traits bien marqués, décor bien planté , un meurtre, un coupable. Point ? Et pourtant, il n’en est pas ! Laissez-vous avoir par sa structure sans grande originalité et profitez d’un dénouement impensable. Le titre vous semblera alors très évocateur. Vous profiterez en prime d’un style sans anicroches (parfois ça fait du bien!), de descriptions de la campagne canadienne verdoyante, bref une parenthèse douce et sympa.

Un bon moment de lecture policière !

Nature morte, Louise Penny, Actes sud, 2012.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s