50/50 de Jonathan Levine

 

50-50Adam, jeune gars doté d’une plutôt belle gueule et d’une vie qui file à peu près normalement découvre qu’il est victime d’une tumeur de la colonne vertébrale. À peine 30 ans et plus que quelques mois à vivre. Une triste nouvelle qui le rend abasourdi. Ses amis, ses collègues de travail, sa famille et sa copine ne savent pas vraiment comment réagir. Qu’est ce qu’on fait quand la maladie cogne à la porte sans prévenir et nous laisse un peu con. Tentant de jongler entre empathie, attention et pitié, ils ne l’aident pas vraiment…

Heureusement, il y a Kyle, son ami de toujours, qui reste lui-même. Drôle, un peu lourd, graveleux à ses heures mais qui tente de tout faire pour ne pas entrer dans le mélo-dramatique. Un très beau film sur la maladie et la façon d’y réagir. Plus encore que la mort éventuelle d’Adam qui nous bouleverse, on est amenés à nous poser des questions sur notre propre vie et ce qu’elle représente devant l’éphémère de l’instant. Ehh là! On entre pourtant pas dans le pathos bien réglé pour vous faire tirer la larme sans raison, loin de là! On est touchés par la sincérité des personnages, même agaçants (la maman par exemple!), on arrive à y être sensible. Une histoire touchante pour un bon moment.

 

Pour des extraits vidéo, c’est par !

50/50, Jonathan Levine avec Joseph Gordon-Lewitt et Seth Rogen, 2011

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s