Le journal d’Eulalie, un amour de guerre de Catherine Cuenca

9782350005911_1_75Marianne et Louis vont encore devoir supporter la passion de leur père pour l’histoire. Encore un été ! Et oui, c’est sur les plages du Débarquement qu’une petite maison en location a été louée pour visiter la région et découvrir cette période historique si « grisante », comme dirait le passionné invétéré qu’est leur papa! Grr, barbant vu de loin! Mais pas d’autres choix que d’obéir et d’essayer de profiter malgré tout! Les choses ne vont pourtant pas prendre la tournure prévue…

Parfois, les maisons détiennent des secrets enfouis depuis des années. Marianne, jeune ado curieuse et adepte d’aventures et de mystères, va dénicher un petit carnet ou la grande histoire s’est écrite… Le journal intime d’Eulalie, domestique dans la maison lors de la Seconde guerre mondiale renferme des secrets et des anecdotes époustouflantes. Une mine d’or pour la jeune fille qui va tenter de comprendre comment les choses se sont passées entre Allemands et Français en ces années de guerre.

Un très bon roman pour les enfants à partir de 10 ans. Un bon prétexte pour expliquer les alliances et les mésententes entre les peuples et réfléchir aux conséquences des actes même les plus anodins en temps de guerre. Une entrée franche pour expliciter la situation et le sort de ces femmes qui tombaient amoureuse de l’ennemi.

Un texte touchant et dans lequel on entre avec beaucoup de curiosité, on se laisse prendre par la main par les personnages qui sont attachants et réalistes. Un très bon moment!

Le journal dEulalie, un amour de guere, Catherine Cuenca, Oskar jeunesse, 2010

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s