La vie sans portable de Gép et Edith Chambon

La-vie-sans-portable-Gep-Les-lectures-de-LiyahSonia a 11 ans et 2 mois. Pour vous, ça ne veut pas dire grand chose. Elles sont loin les années collège et les rêveries d’ado. Mais pour elle, la vie c’est les amis, le portable, le beau gosse qui semble indifférent et les parents loin, très loin. Quand une de ses profs lui confisque son téléphone, la vie ne tourne plus exactement de la même façon. Rien ne va plus. Les repères sont perdus, plus de textos, plus de communication hors-maison. Mais est-ce bien grave de ne rien avoir sous la main, le moyen le plus efficace pour tout savoir,  à longueur de journée ?

Un livre au format intéressant, entre le grand format et le poche, un papier de qualité qui invite le dessin à se poser avec une subtilité qu’on remarque de suite en ouvrant les premières pages. Les tons sont agréables, entre le marron et l’ocre ponctués de couleurs plus vives comme le rouge.

A mi-chemin entre la BD et le roman, ce livre est étonnant et propose un nouveau genre. Un texte qui s’approche de publics différents et pourrait peut-être accrocher les jeunes ados. Des thèmes qui sont traités avec intelligence et qui font réfléchir. Des confrontations de générations qui amènent à se poser les bonnes questions sur l’apprentissage, la communication et l’échange.42795_capture

 Une collection qui vaut le détour, juste au moins, par curiosité. Un air de légéreté qui fait du bien.

La vie sans portable, Gép (auteur), Edith Chambon (illustrateur), Editions Mouck, 2011

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s