Enid, Quatre soeurs, Tome 1, de Malika Ferdjoukh

9782211069571Tu devrais vraiment le lire ce bouquin… Ca vaut vraiment le coup! Je sais pas pourquoi, mais ya un truc dans ce texte… 

Oui, ça, je l’entends souvent. Parce que j’ai, autour de moi, beaucoup de gens qui aiment autant les mots & l’évasion que moi. Parce que j’ai, autour de moi, des gens qui travaillent dans un même endroit que moi, alors forcément ça facilite pas les choses quand il s’agit d’alléger sa liste de lecture.

Mais. Mais. Mais je tiens à remercier Aurélie R. (et toutes les fans de cette série qui l’ont soutenu grâce à un réseau social célèbre) pour son (très bon) conseil. C’est vrai que c’est bien écrit, drôle, décalé, taquin et même parfois un peu cynique. Oui, ça rappelle des souvenirs de livres qu’on aurait lu dans un passé lointain, jadis bla bla.

Oui, ça fleure bon la nostalgie, l’enfance et l’insouciance. Oui.

Mais est-ce que ça ne fait pas du bien, parfois, de se fondre dans des univers qui vous sont familiers, qui vous donnent envie de vous laisser bercer par la sainte sensation du souvenir ?

Si vous êtes tenté par ces propos absolument mièvres de ces dernières lignes (assumées précisons-le), foncez. Lisez. Vous ne serez surement pas décu de découvrir Enid, Hortense, Bettina et Geneviève. Quatre soeurs au caractère bien trempé chacune à leurs manières. Une trame liée directement à leurs vies, à leurs destins et leurs quotidiens. Ordinaire pourtant, l’intrigue mêle avec sobriété un côté fantastique mais jamais repoussant.

Ce n’est (pour l’instant) pas tiré par les cheveux et on y croit. Ni plus ni moins, la description de relations entre soeurs, le fil se dénoue simplement mais en laissant cependant derrière lui des miettes de réflexion. Petite ou grande, cadette ou aînée, des vraies pistes sur la fratrie et le rôle de chacun dans une famille.

Intemporelle, cette série débute avec ardeur, on entre sur les chapeaux de roue dans ce livre, on est charmée par le style de l’auteure qui ne prend jamais son jeune lectorat pour des cons. On se demande même à partir de quel âge il serait judicieux de proposer ce premier tome à un enfant.

On referme ce livre avec une grosse envie de connaître la suite. Un bon début de réussite!

Enid, Malika Ferdjoukh, Ecole des loisirs, 2003

Ce qu’on en dit ailleurs…

« Le style de l’auteure est remarquable, tout en poésie. J’ai réellement été transportée par les mots de Malika Ferdjoukh, je me sentais proche de cette famille, comme si je pouvais tout voir, tout observer, petite souris faufilée dans la maison. Elle décrit les choses avec beaucoup d’humour, mais en même temps beaucoup de justesse et de sérieux.  Il me tarde de lire et relire les tomes suivant » Pages to write

« C’est un premier tome rythmé, drôle et émouvant, où pointe un brin de tendresse et de nostalgie, dans la vie bouillonnante des soeurs Verdelaine. « Lilly’s book

5 réflexions sur “Enid, Quatre soeurs, Tome 1, de Malika Ferdjoukh

  1. J’en garde un souvenir intense de cette série, j’avais littéralement dévoré les tomes 🙂 une lecture que l’on oublie pas (et je l’ai lu à sa sortie autant dire que ça date)

  2. Aussi bien voire encore mieux la version BD chez Delcourt par Cati Baur, mais il faut être patient le tome 2 sort en octobre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s