Waste Land, de la poubelle au musée de Lucy Walker

70898Une larme ou deux au coin des yeux et beaucoup d’admiration pour ce très beau projet que nous présente Lucy Walker. Plongez-vous dans Waste Land sans hésitation aucune! Vous ne serez pas déçu et vous en saurez plus sur l’artiste Brésilien Vik Muniz, talentueux photographo-peintre hybride et la tête plein d’idées. Son truc à lui, c’est recycler, prendre des matériaux de la vie de tous les jours pour créer. Etrange ? Fascinant !

Avant de se lancer dans l’aventure des catadores (ramasseurs de déchets) à Jardim Gramacho (banlieue de Rio), son travail était déjà reconnu par ses pairs et salué. Alors foncer presque tête baissée au beau milieu d’une décharge à ciel ouvert, c’était pas un vrai challenge! mais plutôt une preuve de bon sens et d’altruisme!

C’est avec brio qu’il a remporté le respect de ces femmes et de ces hommes travaillant et vivant sur ces tonnes d’ordures renouvelées chaque jour et leur permettant de survivre dans une des villes les plus dangereuses au monde. Tiao, Zumbi ou Suelem sont tous des abîmés de la vie. Celle qui malmène et n’offre presque aucune chance.

Ce sont aussi des gens qui veulent vivre et donner tout ce qui est possible pour apercevoir de l’espoir au bout du tunnel. Vik Muniz ne fait pas de miracles mais donne les moyens. Jamais sans y réfléchir. On ne met pas de l’or entre les mains de gens qui souffrent sans en peser les conséquences. Mettre en valeur le travail de tri sur la décharge a été un premier pas. Comprendre, le second. Puis, la machine infernale de l’art, de la création puis du succès a pu faire son oeuvre pour le plus grand bien de tous ces êtres uniques qui ont pu y contribuer.

250 000 dollars de bénéfice pour l’association et les catadores pour mettre en place une aide matérielle concrète, c’est pas la finalité de l’art contemporain, ça! Bravo!

Un documentaire lumineux, plein d’espoir qui émerveille et fait réfléchir sur la gloire, le succès et la place de l’argent dans nos sociétés comme ailleurs.

A voir absolument !

Pour voir le site du film, c’est par ici !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s