Very Special time for my special guest… L’art de choisir par Sophie C. (200ème article!)

L'amoureuxEt bien…c’est mon tour de prendre la plume pour le blog très, très sympa d’Elodie !

Alors aujourd’hui je me pose une question : qu’est-ce qui fait qu’on s’arrête devant un livre, qu’on décide d’acheter ou emprunter celui-ci et pas un autre ?

 Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, peu de choses me font réellement stopper net sur un livre (la déformation professionnelle peut-être…) et me dire « Whouahh ! Trop fort !! ».

C’est vrai, prenez les livres jeunesse : j’ai eu de vrais coups de cœur pour le travail de certains illustrateurs sans forcément trouver l’histoire extraordinaire, Rebecca Dautremer par exemple, qui a un coup de pinceau splendide.Moustique-et-Coccinelle580

Ou encore Nathalie Novi, notamment avec le superbe album Moi, Ming (bon d’accord, celui-là a une très belle histoire aussi !).

Non,  ce qui m’interpelle le plus, c’est le titre du livre. J’adore les titres !! Pas la couverture, pas la quatrième, pas l’édition, non, rien de tout ça. Pour que j’achète un livre ou que j’ai un véritable coup de cœur, il faut que son titre me hèle au passage ! Je suis toujours curieuse de découvrir le pourquoi du titre choisi !moiming

Alors, poétique, court, brutal, vague, sec, tendre, noir, drôle, bête, féminin, enfantin, en anglais, cru, sérieux, évocateur, long, hermétique…. Bref, il doit me parler et quelquefois étonnamment bien répondre à un besoin intérieur.moiming2

Et ces derniers mois, quelques romans essentiellement ont répondu à cette exigence.

C’est avec grand plaisir et émotion que je me souviens du roman de Thomas Vinau Nos cheveux blanchiront avec nos yeux : un vrai coup de cœur pour le titre et une couverture très sobre. Et le texte ne m’a pas déçue loin de là : une plongée dans les émotions et les interrogations d’un futur papa, absolument pas prêt à être père, une écriture brève, en prise de note, inhabituelle mais fluide.cheveux

L’apiculture selon Beckett, ça vous dit quelque chose ? Voilà un roman court, au titre amusant et surprenant quant on a un tant soit peu lu et/ou étudié à l’école les œuvres et la vie de Samuel Beckett : franchement, Samuel Beckett en apiculteur fou ????!

Un texte surprenant aussi, décalé, et très sympathique à lire !

 Mmmmh, quoi d’autre ??? Le mec de la tombe d’à côté, le roman plein d’humour de Katarina Mazetti , qui d’ailleurs eu un succès fou et Le cercle littéraire d’amateurs d’épluchures de patates, un de mes gros, gros coups de cœur, mais que j’avais acheté uniquement au départ pour son titre !L-apiculture-selon-Samuel-Beckett-

Et alors dans ma PAL ????

Des titres bizarres, sympas, loufoques : Le bleu des abeilles de Laura Alcoba, Folie furieuse de Jérôme Attal, Un homme dans la poche d’Aurélie Filipetti, Orgasme à Moscou d’Edgar Hilsenrath, La nuit a dévoré le monde de Pit Agarmen, Sweet sixteen  d’Anne lise Heurtier (recommandé par mon aimable hôtesse 😉 ) et j’en passe…enfin ça, c’est la partie émergée des titres d’aujourd’hui !

Si un autre titre me frappe au cœur et aux tripes, qui sait ce que je ferai…

le-mec-de-la-tombe-dc3a0-cc3b4tc3a9

Publicités

Une réflexion sur “Very Special time for my special guest… L’art de choisir par Sophie C. (200ème article!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s