Time to my special guest… Moriarty par Fanny F.

Moriarty-FugitivesJe suis ravie d’être l’invitée du mois de novembre sur ce superbe blog qui depuis le début m’impressionne par sa richesse, sa diversité et qui m’a permis de faire de belles découvertes.

J’ai choisi de vous parler d’un petit concert où je suis allée le mois dernier et plus généralement du groupe que j’ai eu la joie d’y revoir : Moriarty.

C’est en 2008, dans une émission de radio, que je les ai découverts par hasard. Cette voix chaude et pleine de caractère m’avait tout de suite interpellée.

Quelques mois plus tard, c’est au Prix Constantin que je les voyais en live pour la première fois. Waouh… la voix de Rosemary, la chanteuse, sans le filtre de la radio, me paraissait presque irréelle, avec tellement de corps… presque palpable. Leur « Jimmy » acoustique qu’ils avaient joué ce jour-là restera longtemps, je pense, dans ma mémoire.

A partir de ce moment-là, leur musique ne m’a plus quittée. J’ai suivi leurs albums, leurs difficultés à trouver une maison de disque et les ai revus régulièrement sur scène. Des petites, des grandes salles, assise, debout, mais toujours la même émotion.

Et c’est donc à La Cigale, le mois dernier, que je les ai retrouvés une fois encore lors du Mama Festival. La magie a de nouveau opéré…

Moriarty

21 h 30 : après 2 premières parties assurées par Christine Salem et Mama Rosin, Moriarty apparait au grand complet sur scène. Ce sont les chansons de leur nouvel album Fugitives qu’ils vont essentiellement jouer ce soir-là. Dans ce disque de reprises autour du thème de la fuite, le groupe rend hommage aux chansons qui ont forgé l’histoire de l’Amérique en remontant à la source du folk, du blues et aux influences du chanteur Bob Dylan.

Contrebasse, harmonica, guitare, voix hypnotisante… une belle ambiance pleine de chaleur se dégage au bout de quelques minutes. Et la venue du papa de la chanteuse pour un duo avec sa fille ne fait qu’accroître l’émotion.

Les chansons se succèdent pendant 1 heure puis nous avons le plaisir de retrouver avec eux, les 2 groupes qui ont joué en première partie et qui ont participé à l’album. L’ambiance monte d’un cran, pour ne plus redescendre.

Mais assez de blabla, quoi de plus efficace pour raconter un concert, que de voir et surtout d’entendre…

Je vous laisse donc en très bonne compagnie avec ma chanson préférée de leur dernier album, Little Sadie.

Bonne écoute !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s