Dans ses yeux de Juan José Campanella

Dans ses yeuxBuenos Aires, 1974. Benjamin Esposito doit enquêter sur un crime sinistre.
Viol et meurtre d’une jeune femme fraîchement mariée à un homme bien sous tous rapports, ça commence à peser lourd pour cet enquêteur qui n’a pas l’habitude de travailler sur des affaires de plus grande envergure.
C’est avec rage qu’il va chercher encore et encore. Il lui faudra pourtant 25 années pour revenir sur cette affaire « classée ». De ce meurtre, il veut écrire un roman.
Y laisser noir sur blanc, les détails et les tenants de cette histoire sordide.
Les principaux protagonistes de l’époque ne sont pourtant pas là où on les cherche… Et parfois, il est plus sage de laisser les choses telles qu’elles sont.
Un thriller implacable et psychologiquement très fort.
Une ambiance latino-Américaine qui change le décor et nous embarque, pour une fois, loin des stéréotypes américains tout faits dont on a l’habitude et qui nous deviennent familiers. Ici, on ressent la moiteur de l’Argentine, l’accent qui sonne et trébuche dans vos oreilles pour donner à ce film une nuance su Sud qui ajoute un charme particulier et différent.
De la peur au questionnement, on oscille entre plusieurs sentiments qui nous tiennent en haleine jusqu’au bout. Un film qui questionne sur la passion, l’amour, la vengeance, les apparences et le résignement avec finesse et sobriété.
Des acteurs (Ricardo Darin, Soledad Villamil entre autres) qui prennent place dans un film qui doit sa force à leur jeu.
Et même l’histoire d’amour entre les deux personnages principaux n’enlève rien à la beauté de ce long-métrage!

Dans ses yeux (El secreto de sus ojos), Juan José Campanella, 2010

Une réflexion sur “Dans ses yeux de Juan José Campanella

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s