La prime, une aventure de Stephanie Plum de Janet Evanovich

Janet Evanovich
Comme le temps, ce soir j’avais envie de souffler le chaud et le froid ou plutôt j’avais envie de vous faire découvrir une auteure qui sait souffler le chaud et le froid sur son lectorat. Après quelques romans un peu plombants aux ambiances délétères, j’ai foncé quasi tête baissée sur ce petit roman policier presque sans prétention.

Hé oui, parfois, il ne suffit pas d’une couverture légère et une quatrième de couverture qui vole un pas au ras des pâquerettes pour faire d’un livre une comédie- même policière- superficielle.
Ce petit livre en est la preuve sur papier.
Stéphanie Plum, jeune trentenaire un peu paumée, dépensière et n’ayant jamais atteint le degré d’indépendance dont elle rêve, devient chasseuse de prime pour son cousin. Une aubaine quand on sait qu’elle a presque tout perdu. Chez elle, c’est le désert aussi bien matériel que sentimental. Mais qu’à cela ne tienne, quand on a touché le fond, on ne peut que remonter la pente!
Suffit peut être de se donner un bon coup de pied au cul. Pas simple quand on est miss catastrophe et que les gaffes deviennent tout sauf amusantes.
D’aventures en péripéties absurdes ou tout à fait réalistes, la jeune femme nous embarque dans une intrigue légère certes mais truffée de belles intentions. Bien sûr, vous n’aurez pas le suspens attendu d’un thriller ou les coups fourrés d’un vieux roman noir et toute l’ambiance surannée qui va souvent avec, non, ne nous le cachons pas. Mais en même temps vous n’êtes pas là pour ça.
Vous êtes ici et maintenant pour rencontrer un personnage bien campé et qui, malgré sa teneur édulcorée ne vous laissera surement pas indifférent car Janet Evanovich maîtrise avec brio la langue, les jeux de mots, l’ironie, l’humour et nous mène en bateau sans même que nous nous en rendions compte.
On les imagine très bien ces personnages qui, finalement, nous ressemblent un peu et sont loin des personnages inaccessibles et agaçants…
Pari réussi pour passer un bon moment!? Exact.
Ne vous arrêtez pas en si bon chemin et découvrez la suite….

La prime, une aventure de Stephanie Plum, Janet Evanovich, Grasset, 1997

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s