Les combattants de Thomas Cailley

combattants
Que diriez-vous d’un petit film sans prétention qui, pourtant, vous mettra la banane ?

On sort de la salle de ciné avec l’envie de croire en la jeunesse, ces gars qui sont sortis, fort heureusement de l’adolescence sans trop de séquelles et véhiculent un message plein d’espoir. J’aurais envie de dire aux ados qui m’entourent d’aller voir ce film. Pour l’histoire d’amour, pour les choix un peu nazes qu’on peut faire quand on a très peu d’expérience, quand on a des a priori pourris mais qui peuvent changer.
Mais pas qu’aux ados, heureusement !
C’est surement nous, adultes qui apprécieront mieux ce long-métrage simple mais efficace, très efficace. Bravo au réalisateur qui a su réunir deux héros des temps modernes autour de la vie, de la comédie, du rire et des émotions fortes.
Juste la vie. Parce que finalement, ça n’a rien d’extraordinaire ce qu’il a mis en scène mais pourtant ça marche très bien.
Arnaud vient de perdre son père et il s’est engagé à travailler pour son frère et l’entreprise familiale de bois et de construction d’abris de jardin. Un pas dans la vraie vie et dans le milieu du travail. Mais quand son chemin croise Madeleine, jeune nana agressive, garçon manqué et forte tête qui veut, elle, s’engager dans l’armée, ses projets à court terme vole en éclat.
Pas grave, il veut connaitre ce destin qui s’offre à lui et ne pas manquer le coche. C’est parti pour l’aventure, celle de la vie ? Celle de l’attirance physique ? Un peu tout ça à la fois, lui, Arnaud, il ne sait pas trop mais sait qu’il faut foncer.
Un film qui émeut et fait rire tout en nous faisant réfléchir sur l’importance de nos choix, ceux qu’on fait facilement, ceux qui sont beaucoup plus durs à prendre et qui nous rendent la vie un peu compliquée, voire carrément casse-tête. Une belle réflexion sur la nature, le temps qui passe et notre (in)capacité à laisser passer le temps, inutilement sans culpabiliser. Et en plus, c’est drôle, on rit, on s’emballe pour la BO qui met la patate, bref, c’est bien. Très bien !
Les acteurs sont sensationnels, on entre dans l’historie grâce à leur jeu qui vaut tous les jeux des meilleurs acteurs. Un grand bravo à ces jeunes talents qui ont réussi un beau pari. On s’identifie, on salue ces acteurs et réalisateurs qui osent la différence, l’absence de paillette pour montrer la vie sans aucun fard, comme elle nous ressemble.
Ne manquez pas ce très beau moment.

Les combattants, Thomas Cailley avec Adèle Haenel et Kévin Azaïs (entre autres).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s