Le MUS de Suresnes

Crédits: Luc Boegly

 

Il fait froid, il pleut des cordes, entre le thé chaud sur mon canap et la sortie pas loin de la maison pour découvrir le Musée d’Histoire Urbaine et Sociale (MUS) de Suresnes, mon coeur a balancé pendant un petit moment.
Mais après avoir pris mon courage à deux mains, je n’ai pas regretté d’avoir poussé la porte de ce très chouette endroit à 5 minutes de chez moi.
Ce musée est l’ancienne gare de Suresnes-Longchamp réhabilitée en musée (par de jeunes architectes) pour faire découvrir aux habitants du coin l’histoire de leur ville. Au rez-de-chaussée et au premier étage, on découvre  l’histoire de Suresnes, sa naissance et ses industries qui ont fait d’elle une ville florissante au 19ème et 20ème siècle.
Musée d'histoire urbaine et sociale-Suresnes
Crédits: Margot Frouin (MUS)
Une balade visuelle, sonore et surprise, olfactive. C’est la première fois que j’actionnais des boutons et me penchais pour sentir les odeurs des parfums créés en bords de Seine à l’époque. Idem pour les bandes sonores enregistrées que vous pourrez écouter à votre guise pour vous replonger dans la vie d’ouvriers et d’ouvrières des usines implantées sur le territoire.
Une idée étonnante mais très sympa.
En montant les marches de ce batiment refait à neuf avec goût, vous serez surement ravis de remonter dans le passé et de vous imaginer dans cet ancien point de passage de cette gare proche de la capitale.
Vous pourrez tirer les tiroirs où sommeillent des carnets et des documents d’archives qui viennent compléter votre parcours.
Vous y apprendrez qui était Henri Sellier et quelles étaient ses idées, les cités-jardins, concept nouveau dans les années 50 n’aura plus de secret pour vous. Une très belle entrée en matière pour aller plus loin dans l’imaginaire de ville qui est bien différent d’un individu à un autre.
Et en ce moment, ça tombe bien puisque le musée offre la possibilité de voir l’exposition Les villes idéales-rêves et réalités, exposition qui nous amène encore un peu plus loin dans la réflexion et ce,  via la littérature, le cinéma et des exemples concrets comme la Cité radieuse de Marseille ou les cités ouvrières de Noisiel par exemple.
Des panneaux qui attirent l’oeil, des vidéos qui illustrent avec simplicité le propos et nous aident à mieux comprendre. Les objets de la fin de l’exposition sont ludiques mais ne m’ont pas paru pour autant indispensables cependant.

Expo Villes idéales MUS

A 10 minutes de la Défense et 3.50 l’entrée, ce serait dommage de s’en priver et de manquer un endroit comme celui-ci.
Exposition temporaire jusqu’au 5 juillet 2015.
Pour en savoir plus & connaitre l’adresse et les infos pratiques, c’est sur le site du MUS.

4 réflexions sur “Le MUS de Suresnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s