Mon frère est un gardien de Marine Carteron

Mon frère est un gardien, Les Autodafeurs
Les séries en plusieurs tomes me laissent toujours un peu impatiente. M’engager dans deux, trois tomes ou plus me fait craindre l’essoufflement. Quand une collègue m’a parlé de la série des Autodafeurs avec plein d’enthousiasme, je me suis laissée tenter.

Il y a trois tomes déjà édités en France, c’est parti pour le premier.
Elise F. m’avait évoqué de l’aventure, des rebondissements et très peu de temps morts.. Elle n’avait pas tort. C’est avec beaucoup de curiosité que j’ai donc découvert cette intrigue, ses personnages et les aventures incroyables qui défilent devant nos yeux de lecteurs.
C’est dès la première page que nous sommes menés par le bout du nez.
Pour faire bref, vous ferez la rencontre d’Auguste Mars et de sa soeur Césarine. En plus d’être des ados un peu chiants comme les autres, ils sont aussi fils et fille de. Les enfants d’une famille qui cache un secret très particulier…
Une fois que vous avez pigé qui est qui et vers quel chemin hors des sentiers battus on veut vous mener, commence un jeu de piste grandeur nature.
Un livre qu’on finit essoufflé d’avoir tant couru avec des personnages (hyper)actifs, la tête plein de lieux qu’on imagine sans peine et une ambiance hors du commun entre le conte et la légende.
Un texte pour les ados à partir de 14 ans environ.
Oui, Elise F. avait raison, il y a, dans ce livre, peu de temps morts mais si je puis me permettre, il n’y a pas que de l’action et de l’aventure en veux-tu en voilà.
Sous couvert de rythme effréné, il y a sous le tapis des pistes de réflexion intéressantes qui s’ouvrent dans ce premier tome; la relation familiale est évoquée sans fioritures.
Père, grand-mère, soeur, les relations qui peuvent susciter des émotions diverses sont bien traitées et on s’y reconnait. Avec subtilité et véracité, le thème du secret de famille est également décrit; on le soupçonne, on le devine puis on le découvre en même temps que les personnages.
Des thèmes comme la maladie, la différence, la mort sont abordés sans équivoque.
L’auteure a du courage et ça se voit !
Un tome qui donne grandement de lire la suite.

Mon frère est un gardien, les Autodafeurs, Tome 1, Marine Carteron, Rouergue, 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s