Les gens dans l’enveloppe d’Isabelle Monnin et Alex Beaupin

Les gens dans l'enveloppe-Isabelle Monnin
Isabelle Monnin a fait le pari d’imaginer.
Rien de fou ni d’exceptionnel pour une auteure qui a l’habitude d’écrire de la fiction. Le tour de force ici a été de partir sur du réel. Acheter une enveloppe avec deux cent cinquante photos d’inconnus.
Isabelle Monnin a voulu imaginer un livre qui disait l’histoire de ces hommes et de ces femmes dont elle ne savait RIEN.

Impossible ? Inutile ?
Que nenni ! Elle happe le lecteur avec ses envies de raconter une histoire au sens littéral du terme. Puis, d’aller voir derrière le rideau et de rencontrer ces gens qui lui ont permis d’écrire un livre unique.
Après avoir lu l’histoire de ces personnages, d’une maison, de destins en supposant tout autant que l’auteure. En essayant d’imaginer à votre façon, vous lirez en seconde partie qui était vraiment ces vieux, ces jeunes et ces enfants que vous avez lu et découvert en première partie.
Vous découvrirez avec curiosité et non sans voyeurisme leur vraie vie. Et là, le charme opère.

 

Ça aurait pu tomber comme un flop mais heureusement, l’enquête menée par Isabelle Monnin est partagée avec le lecteur et vous y prendrez part, vous découdrez les fils de la vérité en même temps qu’elle est écrite.
Avec plaisir et avec lenteur pour ne pas que ce soit tout de suite la fin. Vous comparerez la vraie vie à celle imaginée par la littérature et c’est ça qui est magique.

 

Les photos qui nous sont exposées en dossier central nous aident à y voir plus clair, les descriptions collent à ce que l’on a sous les yeux, c’est donc parfait pour notre imagination.
Le CD en complément avec Alex Beaupin en maître d’orchestre est une petite pépite venue d’ailleurs et rend tout lecteur même les plus terre-à-terre, nostalgique d’une époque décrite par l’auteure avec tendresse.
Une très délicate réflexion sur l’identité, la famille et le souvenir.
Un livre à lire, à écouter et plus que tout à découvrir.

 

 

Les gens dans l’enveloppe, Isabelle Monnin, Alex Beaupin, JC Lattès, 2015

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s