Chatons violents, une belle occasion de passer une soirée au second degré (ou presque)

chatons-violents-Océanerosemarie
Quand Sandrine C. m’a proposée d’aller voir Océanerosemarie, j’ai sauté sur l’occasion. J’avais vu son premier spectacle, La lesbienne invisible en DVD et ça m’avait bien plu.

Lire la suite « Chatons violents, une belle occasion de passer une soirée au second degré (ou presque) »

Le dernier été du siècle de Fabio Geda

Le dernier été du siècle-Fabio Geda
Le dernier été du siècle m’est arrivé dans les mains grâce au conseil de la médiathèque de Nanterre qui en a fait son lauréat en 2015.
Voyage dans l’Italie du milieu du siècle jusqu’au nouveau millénaire, un beau voyage en perspective à la lecture de la première page ! Et comment.

Lire la suite « Le dernier été du siècle de Fabio Geda »

Mais qu’est-ce que je peux lire pendant les vacances ?

selectiondalbums

 

Et oui, ça faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé d’album. Aussitôt dit, aussitôt fait.
Cinq moments de lecture pour les petits (bien sûr ! ) mais aussi pour les adultes qui auraient envie de rêver et de se faire du bien aux yeux et au cœur.
Ici, on admire le dessin, là l’originalité du sujet ou encore le côté décalé et on se dit « les auteurs sont tout de même des empêcheurs de penser en rond et… heureusement ».

Lire la suite « Mais qu’est-ce que je peux lire pendant les vacances ? »

La couleur du lait de Nell Leyshon

La couleur du lait-Nell Leyshon
Tous droits réservés Charlie Bibby
Ça y est le week-end est bel et bien là ? Vous avez quelques heures devant vous et vous vous demandez ce que vous allez bien pouvoir lire ?
Parfait, A chacun sa vérité a (encore, diantre !) ce qu’il vous faut. Lire la suite « La couleur du lait de Nell Leyshon »

Vous avez la mine des mauvais jours ? Par ici la bonne humeur !

Benjamin Renner
Vous avez un petit coup de mou ? Vous êtes fatigué de votre semaine et vous avez hâte d’être en week-end ? Allez, arrêtez de faire la gueule, j’ai ce qu’il vous faut. Lire la suite « Vous avez la mine des mauvais jours ? Par ici la bonne humeur ! »