Chatons violents, une belle occasion de passer une soirée au second degré (ou presque)

chatons-violents-Océanerosemarie
Quand Sandrine C. m’a proposée d’aller voir Océanerosemarie, j’ai sauté sur l’occasion. J’avais vu son premier spectacle, La lesbienne invisible en DVD et ça m’avait bien plu.

Voir cette jeune femme pétillante en vrai, ça me bottait donc bien.
Elle en a fait du chemin. Cette homosexuelle affirmée, féministe équilibrée et humoriste hors-pair renverse les codes et fait de nous des spectateurs qui rient pour ne pas avoir à se sentir trop… visés.
Parce que oui, disons-le, son spectacle ne laisse pas en reste les Parisiens que nous sommes. On a beau dire que « non, non on fait rien comme ces bobos qui nous exaspèrent… » et bien en fait, on en est peut-être un peu quand même ?
Un one-woman show qui est pile ancré dans son époque, les propos sont justes et pleins d’une actu effrayante et vraie.
Des attentats aux biocoop, de Montreuil à Marseille, Océanerosemarie, avec plein de dynamisme et d’énergie nous bouscule.
On est bringuebalés, nos convictions volent en éclat. On se dit en sortant que, quoi qu’on fasse, de toute façon, on ne fait pas comme il faudrait pour être au plus juste dans un monde si particulier qu’est le nôtre.
Mais c’est intelligent, drôle, très… vrai. Et là, on fait la moue, on se dit… merde.
Une heure et demie de rires, de légèreté qui cache bien des réflexions.
A voir en famille et entre amis !
Pour en savoir plus, visitez son site et voyez cette vidéo,

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s