Time to my special guest… Les dieux voyagent toujours incognito de Laurent Gounelle par Clément A.

Les dieux voyagent toujours incognito- Laurent Gounelle
Déjà le 21 mai… Devoir à rendre pour aujourd’hui. Que le temps passe vite ! Il y a tellement de belles choses à lire ou à écouter, mais le plus difficile pour moi, c’est d’en parler !
Voyant la date butoir arriver, je me suis mis à stresser, à angoisser, pire, à transpirer ! (beurk).
Et pourtant, la consigne était simple et rassurante : « comme tu veux, sur ce que tu veux, pas de nombre de lignes ni de style imposé ! » [Arrrrgh !]

Oui mais on va me juger, ils écrivent tellement bien les autres invités. Je ne suis pas foutu d’écrire un article alors que je passe le concours de bibliothécaire dans trois jours !
Je suis alors allé voir un ami pour lui faire part de mon désarroi… 
« Ne t’ en fais pas pour toi, j’ai quelque chose pour toi… Tu prendras 3 Gounelles par jour, matin, midi et soir, après le repas. Pas plus de 20 pages par prise et tu verras ça ira beaucoup mieux d’ici au 21 !  » Ah sacré Daniel, tu es toujours de bon conseil !
Ça va beaucoup mieux, le Gounelle a effectivement fait son effet et justement, je compte bien vous parler de ce remède miracle.
Un best-seller paru il y a déjà 6 ans : les dieux voyagent toujours incognito de Laurent Gounelle.
Un livre à mettre entre les mains de tous les gens qui n’osent pas, qui ont peur de…, qui regrettent de ne pas avoir été plus…
Un livre qui donne des clefs pour s’assumer, pour s’affirmer, pour s’accorder le droit d’être ou de penser autrement loin du conformisme ambiant. Pourtant ce livre n’est pas un manuel de coaching en développement personnel (barbant à souhait) mais un chouette roman !
Pas le roman du siècle mais tout de même très agréable à lire ou à dévorer.
L’histoire : Alan est au bout du rouleau, plus de sens à donner à sa « triste » vie, c’est l’heure du grand soir, c’est l’heure du grand saut… Alors qu’il enjambe la rambarde pour en finir, un homme fit irruption et vient chambouler son destin.
2 options s’offrent à Alan : S’écraser 100 mètres plus bas (le roman ne ferait alors que 30 pages…) ou rester vivant et signer un pacte avec le mystérieux inconnu. (+400 pages).
Pour reprendre du poil de la bête, Alan devra faire tout ce que lui demandera Mr Dubreuil, un homme bienveillant (ou pas).
L’histoire tient la route, les personnages sont attachants, fragiles et imparfaits. De nombreuses interrogations pour comprendre les motivations de ce fameux Dubreuil…
A travers le récit l’auteur cherche surtout à nous donner quelques clefs pour trouver sa place dans une société marquée par l’individualisme, le paraître, l’esprit de compétition et la soif de reconnaissance.

A lire absolument, c’est frais, pas prise de tête et même parfois drôle !

En écrivant cet article j’écoutais une reprise de Nina Simone par Lianne La Havas, une pépite !

Ainsi que le featuring extraordinaire du Groupe Snarky Puppy et de Laura Mvula à l’occasion de la sortie de leur avant dernier album Family Dinner Vol.2.

Je vous invite à écouter et à regarder cette vidéo, c’est juste sublime… Le reste de l’album et tous les albums de Snarky Puppy sont phénoménaux !!!

2 réflexions sur “Time to my special guest… Les dieux voyagent toujours incognito de Laurent Gounelle par Clément A.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s