Pierre Rabhi, l’oeuvre d’une vie

vers-la-sobriete-heureuse
Qui n’a jamais rêvé de vivre plus lentement, moins stressé, avec le strict minimum pour être heureux ?
Un peu, beaucoup à la folie, on y a tous pensé pour se sentir plus léger.

Pierre Rahbi en a fait l’oeuvre de sa vie.
Un leitmotiv.
Depuis sa plus tendre enfance où il grandit en Algérie puis en France avec l’aide d’un couple sans enfants à qui il est confié par son père, Pierre Rabhi observe. Le monde et les manières de vivre qui l’entourent. Après avoir pesé le pour et le contre, il décide un retour à la terre. Celui de sa femme et de lui même au début des années 60.
Sans électricité ni eau courante pendant 13 ans en plein coeur de l’Ardèche, il va commencer à réfléchir et à poser plus sérieusement les fondements de son éthique. Vivre plus simplement, produire ce que sa famille mangera, être plus respectueux de l’environnement pour être plus respectueux de l’avenir de ses enfants et des générations à venir.
Un peu démago’, direz-vous ? Peut-être un peu vu de l’extérieur et dit comme ça sauf que Pierre Rabhi ne reste pas immobile mais mobilise.
Il crée ici et là des initiatives, conseille, fait naître des projets modestes ou plus ambitieux. Il tente de restituer pour mieux témoigner et faire avancer la recherche sur l’agroécologie et une nouvelle façon de travailler la terre. Il se forme et ne reste pas impuissant face au monde en perpétuel mouvement et sujet aux évolutions économiques et politiques.
Des livres, Pierre Rabhi en a écrit plusieurs mais Vers la sobriété heureuse est sans nul doute, l’histoire de son parcours, l’évolution de sa pensée et le livre qui nous permet d’en apprendre plus en ayant un oeil neuf sur sa vie et ses idées. En le commençant, vous serez partagé entre fascination et agacement.
Puis les pages défilant, vous vous poserez surement la question de votre place dans votre monde en premier lieu. De quoi sont faites vos actions au quotidien pour rendre votre monde meilleur ?
Puis, comme un focus que vous dézoomerez, vous vous regarderez moins le nombril pour regarder un peu plus loin que le bout de votre nez pour rêver sur les initiatives de ceux qui assument pouvoir vivre en se suffisant à eux-mêmes.
Le documentaire en est l’illustration.
De témoignages en conférence filmées en passant par un tour d’horizon des projets initiés un peu partout en France, vous n’en sortirez pas indemne. Et pour une fois, c’est pour la bonne cause.

Pierre Rabhi Au nom de la terre

Au-delà des refléxions sur l’environnement, le climat, l’agriculture, c’est une véritable prise de conscience qui est donnée à lire dans ce livre et ce documentaire. On ne pense pas seulement à ces sujets d’actualité délicats dont on nous rebâche très souvent les oreilles pour nous faire culpabiliser, nous citoyens disciplinés qui tentons de mettre le bon déchet dans la bonne poubelle.
Pierre Rabhi réussit à nous amener un peu plus loin, là où notre réflexion adoucira aussi notre état d’esprit parfois un peu confus entre envie de bien faire et course au progrès.
Une lecture qui amène à repenser notre existence avec plus de simplicité et de bienveillance.

Vers la sobriété heureuse, Pierre Rabhi, Actes Sud, 2010

Pierre Rabhi. Au nom de la terre, réalisé par Marie-Dominique Dhelsing, 2013

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s