Madison Square Park d’Abha Dawesar

Abha Dawesar- Madison Square Park
Il y a des livres qu’on prend en main parce qu’on sent qu’il y a peut-être quelque chose derrière.
Derrière une couverture somme toute assez banale, voire même un peu laide. Un titre qui évoque un lieu connu d’à peu près tout le monde. Bref, rien d’original.
Mais pourtant ce livre m’a attirée. 
Le résumé ? Peut-être oui.
Rien de transcendant non plus mais pourtant, je me suis sentie embarquée. Prise au piège d’une histoire qui m’a fait voyager entre l’Inde et les Etats-Unis et entre deux cultures sensiblement différentes.
Uma et Thomas ont la trentaine et ont des projets comme à peu près tous les couples qui se connaissent depuis quelque temps mais qui n’ont encore jamais osé. Oser franchir le pas d’être complètement autonomes et affranchis du regard des autres et plus particulièrement de leurs proches. Oser se marier. Oser avoir un enfant. Oser peut-être aussi la complète différence.
Uma est indienne et cache à sa famille l’existence de sa relation avec Thomas, jusqu’au jour où mentir n’est plus la solution pour continuer à vivre sereinement.
Commence alors une réelle prise de conscience des origines de chacun, de leurs cultures, de leurs habitudes ancrées au plus profond de leur être. C’est douloureux, violent même.
Alors, à l’épreuve de leur couple, de leurs convictions et de leur solidité, ils font l’expérience de la vie qui ne fait pas de cadeau.
Celle qu’il faut affronter sans qu’un peu de ménagement ne nous soit accordé. Celle qui malmène et qu’il faut accepter, parce que le choix n’est pas au menu.
Un livre touchant sur les sentiments, les épreuves et les périodes de la vie d’un être et d’un couple. C’est écrit avec rigueur, sans accès de poésie, c’est efficace pour ressentir cependant.
Un texte qui dit le vrai visage d’un racisme ordinaire que l’on attend pas là où il est. Une description de la féminité et de la maternité qui a le mérite d’être honnête.
Un roman qui aborde avec délicatesse l’intolérance, l’ignorance, mère de tous les dangers. 
Un titre qu’on comprend mieux au fil des pages et qui possède son importance quand on s’intéresse à la vie de l’auteure.
Une auteure à découvrir !

Madison Square Park, Abha Dawesar, traduction Laurence Videloup, Héloise d’Ormesson, 2016

Publicités

2 réflexions sur “Madison Square Park d’Abha Dawesar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s