La mémoire de l’eau, seconde partie, de Mathieu Reynès

mémoireC’est avec une grosse envie de connaitre la suite qu’on entre dans ce second tome de La mémoire de l’eau. La tête un peu immergée, on avait laissé Marion et sa mère au bord de la mer, les idées pleines de mystère. Oui, oui, on l’a déjà dit la curiosité est un vilain défaut. Oui, bah parfois c’est un peu plus fort que nous, on aimerait bien en savoir davantage.

En ouvrant cette BD, on est exactement dans cet état. Un peu fébrile, on sait qu’au bout, on aura certaines de nos réponses.

Alors, on lit, on saute et on ouvre les yeux de bulle en bulle et de case en case pour enfin entrer dans le vif de l’action. Les personnages deviennent un peu plus épais, les lieux moins incertains, les faits beaucoup plus solides. Mais que s’est-il passé dans ce village ? Qu’est ce que la mer a à raconter à Marion qui n’arrive pas à décrocher ses pensées du passé ?

Une BD qui mériterait une suite car on reste sur notre fin !

Dommage ! C’était pourtant très bien parti. Néanmoins, l’action est bien présente, nous laissant savourer les pages une à une et nous embarquant dans un univers entre rêve et réalité. On s’accroche aux personnages en ayant l’impression de les connaitre, on a peur, on est troublé, on retient notre souffle jusqu’à… la conclusion moins probante qu’on aurait pensé.

A vous de vous faire un avis !

La mémoire de l’eau de Mathieu Reynès, Valérie Vernay, Dupuis 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s